Translator Disclaimer
30 March 2020 Psychotria niauensis sp. nov. (Rubiaceae), espèce calcicole endémique de la Polynésie française, décrite de l'atoll soulevé de Niau (Tuamotu)
Jean-François Butaud, Jacques Florence
Author Affiliations +
Abstract

Une espèce nouvelle appartenant à la famille des Rubiaceae, Psychotria niauensis Butaud & J.Florence, sp. nov., est décrite de l'atoll soulevé de Niau dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française. Morphologiquement isolée en Polynésie française, cette nouvelle espèce se rapproche de P. leiophylla Merr. & L.M. Perry de la Mélanésie et de la Polynésie occidentale, espèce convergente dans sa morphologie avec plusieurs Psychotria L. récemment transférés dans le genre Eumachia DC. Une analyse des caractères diagnostiques séparant les deux genres a confirmé leur appartenance au genre Psychotria, en raison de leurs fruits de couleur rose, pourpre ou violet, de l'existence d'un pore apical dans le pyrène lisse et de la présence d'un pigment tégumentaire soluble à l'éthanol. Psychotria niauensis sp. nov. se distingue de P. leiophylla par ses inflorescences à pédoncule primaire plus long dépassant 3,5 cm de longueur, des pyrènes ovoïdes (vs. subellipsoïdaux à subglobuleux) et plus petits de 3 mm de diamètre et enfin, des pétioles plus courts inférieurs à 1 cm. Elle se distingue de toutes les autres espèces de Polynésie orientale par la présence d'inflorescences comportant plus de 50 fleurs, par ses fleurs de moins de 7 mm de diamètre, par ses fruits violets à maturité, par ses pyrènes lisses sur la face dorsale et par son écologie particulière puisque se développant sur substrat calcaire. Seule représentante du genre aux Tuamotu, connue par moins de 80 pieds et menacée notamment par l'urbanisation à proximité de sa population principale, cette espèce est considérée comme «En danger» [EN] selon les critères de l'UICN.

© Publications scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris.
Jean-François Butaud and Jacques Florence "Psychotria niauensis sp. nov. (Rubiaceae), espèce calcicole endémique de la Polynésie française, décrite de l'atoll soulevé de Niau (Tuamotu)," Adansonia 42(6), 119-130, (30 March 2020). https://doi.org/10.5252/adansonia2020v42a6
Received: 15 July 2019; Accepted: 14 September 2019; Published: 30 March 2020
JOURNAL ARTICLE
12 PAGES


Share
SHARE
KEYWORDS
atoll
calcaire
conservation
espèce nouvelle
inventaire botanique
Pacifique
Polynésie française
RIGHTS & PERMISSIONS
Get copyright permission
Back to Top