Translator Disclaimer
1 July 2011 Biodiversity of Bryophytes Growing on the Faeces of Ungulates - a Case Study from north-eastern Poland
Author Affiliations +
Abstract

Seventeen moss species developed on 262 samples of faeces of 5 ungulate species, collected on Biebrza Marshes and in Białowieża Forest. Over half of them have not been previously reported for Białowieża Forest and over 30% for both sites. The most common species in the field were not found in the samples. Only Ceratodon purpureus (Hedw.) Brid. and Leptobryum pyriforme (Hedw.) Wilson grew on each type of faeces. Moss species growing on most of the faeces types were of neutral or calcicole habitats, while those present on the faeces of only one animal species were of weakly calcifuge to neutral habitats. Our study demonstrated that the dung of ungulates allows for the development of moss species with preferences for neutral and alkaline soils and bare ground habitats. It can be concluded that the presence of large herbivores, especially tarpan (Equus gmelini Ant.), elk (Alces alces L.) and European bison (Bison bonasus L.), and their faeces in the landscape contributes to the biodiversity of bryophyte flora.

On a constaté la présence de 17 espèces de mousses dans 262 échantillons d'excréments de 5 espèces d'ongulés, prélevés dans les marécages de Biebrza et dans la forêt de Białowieża. Plus de la moitié des mousses notées n'avait jamais été citée de la forêt de Białowieża et plus de 30 % n'étaient connues dans aucun des deux sites. Les espèces les plus communes dans ces régions n'ont pas été trouvées sur les excréments. Seuls Ceradoton purpureus Hedw. et Leptobryum pyriforme (Hedw.) Wilson sont présents sur les excréments de chaque espèce animale. Les mousses se développant sur la majorité de types d'excréments préfèrent des habitats neutres ou calcicoles, tandis que celles présentes sur les excréments d'une seule espèce préfèrent les habitats faiblement calcifuges à neutres. Nos recherches démontrent que les excréments des ongulés favorisent l'expansion des mousses préférant les sols neutres et alcalins et les habitats sans couvert végétal. Nos résultats suggèrent que la présence dans la nature de grands herbivores et notamment du tarpan (Equus gmelini Ant.), de l'élan (Alces alces L.) et du bison (Bison bonasus L.) et de leurs excréments a des effets positifs sur le maintien de la diversité des espèces de mousses.

© 2011 Adac. Tous droits réservés
Bogdan Jaroszewicz, Izabela Sondej, Adam Stebel, Ewa Pirożnikow, and Anna J. Kwiatkowska-Falińska "Biodiversity of Bryophytes Growing on the Faeces of Ungulates - a Case Study from north-eastern Poland," Cryptogamie, Bryologie 32(3), 221-231, (1 July 2011). https://doi.org/10.7872/cryb.v32.iss3.2011.221
Received: 23 January 2011; Accepted: 1 April 2011; Published: 1 July 2011
JOURNAL ARTICLE
11 PAGES


SHARE
ARTICLE IMPACT
RIGHTS & PERMISSIONS
Get copyright permission
Back to Top