Translator Disclaimer
17 December 2020 Contribution des motifs colorés résiduels dans la discrimination d'espèces nouvelles de Cryptochorda Mörch, 1858 (Mollusca: Gastropoda: Harpidae) de l'Éocène du bassin de Paris et du Cotentin
Jean-Michel Pacaud, Frédéric Sautereau
Author Affiliations +
Abstract

L'observation sous éclairage ultraviolet de motifs colorés résiduels sur les coquilles de très nombreux gastéropodes cénozoïques fournit des caractères permettant d'affiner la description des espèces fossiles. Nous appliquons ici cette méthode à la discrimination de trois espèces de Cryptochorda de l'Éocène du bassin de Paris et du Cotentin confondues jusqu'ici avec l'espèce classique Cryptochorda (s.str.) stromboides (Hermann, 1781). Ces espèces sont nommées: Cryptochorda (s.str.) altavesna n. sp., C. (s. str.) neptis n. sp. et C. (s.str.) cosediensis n. sp. La répartition stratigraphique et géographique de l'espèce type C. (s.str.) stromboides est ainsi redéfinie. Cryptochorda (s.str.) teae n. sp. est également décrite de l'Yprésien (Éocène inférieur) d'Italie. Une revue historique de la littérature portant sur la taxonomie du genre est donnée et une notice biographique est fournie pour Jean Hermann, descripteur de l'espèce type du genre Cryptochorda.

© Publications scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris.
Jean-Michel Pacaud and Frédéric Sautereau "Contribution des motifs colorés résiduels dans la discrimination d'espèces nouvelles de Cryptochorda Mörch, 1858 (Mollusca: Gastropoda: Harpidae) de l'Éocène du bassin de Paris et du Cotentin," Geodiversitas 42(29), 559-595, (17 December 2020). https://doi.org/10.5252/geodiversitas2020v42a29
Received: 19 September 2019; Accepted: 4 November 2019; Published: 17 December 2020
JOURNAL ARTICLE
37 PAGES


Share
SHARE
KEYWORDS
caractères
Cénozoïque
conchyliologiques
Cryptochordinae
Éocène
espèces nouvelles
France
RIGHTS & PERMISSIONS
Get copyright permission
Back to Top