Translator Disclaimer
1 November 2018 Molecular-Assisted Revision of Red Macroalgal Diversity and Distribution along the Western Antarctic Peninsula and South Shetland Islands
Author Affiliations +
Abstract

La flore marine de la zone Antarctique est supposée bien connue car relativement peu d' espèces y sont observées par rapport à d'autres régions du monde. En utilisant la taxonomie traditionnelle combinée aux outils moléculaires, nous avons étudié la diversité et biogéographie des communautés de macroalgues rouges le long de la côte Ouest de la Péninsule Antarctique (WAP) et des îles Shetlands du Sud (SShs) en considérant un gradient bathymétrique. Nous avons également comparé nos deux méthodes d'identification en terme de précision et de nombre de taxa identifiés. Nos résultats ont démontré de faibles et homogènes niveaux de diversité à l'échelle de la zone d'étude comme à échelle locale, avec au total environ 50 taxa identifiés. Nous avons également détecté trois complexes d'espèces cryptiques chez les genres Callophyllis, Curdiea et Georgiella, et amélioré l'identification de nos spécimens puisque 98% ont été identifiés jusqu'à l'espèce grâce grace aux outils moléculaires. Nos résultats ont aussi permis de révéler des différences significatives entre les assemblages de macroalgues rouges appartenant à trois sub-régions, correspondant à des latitudes différentes: SShs et partie Nord de la WAP (≈63°S), la partie centrale de la WAP (≈64°S) et la partie Centre-Sud de la WAP (≈67°S). Nos sub-régions ne correspondent pas à la séparation classique entre SShs/WAP proposée dans les études antérieures, et suggèrent d'une part, que le détroit de Bransfield n'est pas une barrière biogéographique forte pour les macroalgues rouge et d'autre part, que la dynamique actuelle et passée de la couverture de glace a pu jouer un rôle déterminant dans la distribution actuelle des assemblages de macroalgues rouges. Finalement, notre travail a permis de construire une banque de données génétiques associée à un herbier de collection de spécimens, et va permettre d'appuyer des travaux futurs pour mieux comprendre la diversité et distribution des communautés d'algues rouges dans la zone d'étude.

© 2018 Adac. Tous droits réservés
Hélène Dubrasquet, Janette Reyes, Ramona Pinochet Sanchez, Nelson Valdivia, and Marie-Laure Guillemin "Molecular-Assisted Revision of Red Macroalgal Diversity and Distribution along the Western Antarctic Peninsula and South Shetland Islands," Cryptogamie, Algologie 39(4), 409-429, (1 November 2018). https://doi.org/10.7872/crya/v39.iss4.2018.409
Published: 1 November 2018
JOURNAL ARTICLE
21 PAGES


SHARE
ARTICLE IMPACT
RIGHTS & PERMISSIONS
Get copyright permission
Back to Top